STATION D’EPURATION

TRAITEMENT DES EAUX USÉES

À l’échelle mondiale, le traitement des eaux usées constitue le premier enjeu de santé publique. Les eaux usées sont toutes les eaux chargées de différents éléments provenant de la population mais aussi des activités commerciales et industrielles. Elles sont de nature à polluer les milieux dans lesquelles elles seront déversées. Dans un souci de respect de ces différents milieux, des traitements sont réalisés sur ces effluents par le réseau d’assainissement urbain. Ces traitements peuvent être réalisés de manière collective dans une station d’épuration ou de manière individuelle.

step-aubusson4
ASSAINISSEMENT COLLECTIF

Depuis la loi sur l’eau du 3 janvier 1992, tout immeuble doit être raccordé à un système d’assainissement. Le but d’un tel système est de regrouper les eaux usées, puis de les épurer par traitement, avant de les rejeter dans le milieu naturel. Ce service est essentiel pour préserver la santé publique, l’environnement, mais aussi la production d’eau potable à partir des rivières. L’assainissement fait partie des compétences de chaque commune.

ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL

L’assainissement non collectif constitue la solution technique et économique la mieux adaptée en milieu rural. Ce type d’assainissement concerne les maisons d’habitations individuelles non raccordées à un réseau public de collecte des eaux usées, soit 10% de la population française.

L’ANC est reconnu comme une solution à part entière, alternative au réseau public de collecte et au moins aussi efficace, avec un impact environnemental des rejets moindre en zone rurale.

step-aubusson2
TRAITEMENT DES EAUX PLUVIALES

Le réseau d’assainissement des eaux pluviales se compose de collecteurs pour recueillir les eaux au pied des bâtiments ou en voirie et pour les conduire jusqu’au réseau d’assainissement. Dans certains cas il peut-être intéressant de créer des dispositifs de récupérations des eaux pluviales pour les réutiliser localement (arrosage, nettoyage, etc.).